RADIO(S)

Alerte info
Rentrée 2021/2022 : DIVA FM votre Radio est heureuse de vous annoncer la reprise de ses émissions à Thèmes pour cette nouvelle saison 2021/2022 dès le Lundi 13 Septembre 2021.



Il y a un an, Jojo dormait sur les marches du Musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice. Solidaire des sinistrés des vallées, il leur avait offert ses économies. Touchée par ce geste incroyable, la mairie décidait de lui offrir un emploi.

Jojo a 53 ans. Son beau geste de générosité avait il y a un an été une parenthèse enchantée dans l'actualité liée aux intempéries.

Après le passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes, après le drame vécu par des sinistrés qui ont tout perdu parfois même la vie, il a voulu apporter sa contribution en donnant ses économies. Jojo avait reversé le peu d’argent qu’il avait réussi à économiser en vendant le journal de l'association de réinsertion, soit 150 euros en petites pièces, avait été largement relayé par les réseaux sociaux et par les médias. C'était il y a un an.

Roumain d’origine, cet orphelin a été élevé dans des foyers et est arrivé en France en 2017. Très proche de l'association de réinsertion "Solidarité 06", il travaille avec ses membres en vendant dans la rue le journal"Sans-abri 06", un mensuel niçois qui existe depuis décembre 2019.

Selon Tania Jakic, "la vente de ces 24 pages, c'est une réinsertion, une resocialisation, mieux que la manche. C'est leur rendre une visibilité, car les sans-abris sont "invisibles". Comme Jojo jusqu'à ce mois d'octobre 2020.

C’est ainsi qu’il réussit à mettre de côté un peu d’argent, quelque 150 euros qu’il ne garde pas pour lui mais qu’il redistribue aux sinistrés de la tempête Alex. "Parce qu’ils ont besoin de draps" dit-il alors. 

Sensible à la question du logement, il peut aujourd'hui se réjouir d'avoir un logement.

Aujourd’hui, Jojo a un logement, un emploi et un chien ! Ce SDF au grand cœur ne dort plus sur les marches du Musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice

nous précise Tania Jakik, Solidarité 06.

Et d'jouter : "Il va très bien et fait toujours du bénévolat pour nous. Il est presque tous les jours à nos côtés." 

Mais Jojo, reste discret, plus éloigné des médias.

"C’est un homme à part"

Pour Pierre-Paul Leonelli, adjoint de la ville de Nice délégué à la Propreté, "c’est un homme à part". L’adjoint de la ville de Nice à la propreté ne tarit pas d’éloges à propos de Jojo.

Dans son travail, il a un comportement exemplaire. Il effectue ses taches de cantonnier dans tous les quartiers de Nice avec efficacité.

Pierre-Paul Leonelli, adjoint de la ville de Nice délégué à la Propreté.

Même si Jojo ne dort plus dehors, après un parcours si atypique, il reste forcément vulnérable. "Il reste très fragile, alors on essaie de le protéger pour lui éviter des déconvenues. Parfois, les gens le reconnaissaient et l’embêtaient, c’est pourquoi on l’a changé de secteur plusieurs fois," précise Pierre-Paul Leonelli.

Après cette aventure incroyable, Jojo et l’adjoint à la marie de Nice sont restés très proches.

Tous les soirs et tous les matins, il m’envoie un message sur ma boite Messenger... Humainement, ça fait plaisir.

reconnait Pierre-Paul Leonelli.

Déjà à l'époque, l'adjoint au maire avait été touché par la générosité de Jojo.

La multiplication de ces bonnes nouvelles avait été accueillie avec beaucoup d’émotions par le discret bienfaiteur.

Avec son emploi et son appartement, à l'avenir, Jojo n’aura sûrement plus jamais à dormir sur les marches du MAMAC. 

On le lui souhaite.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo vallée de la roya nature parcs et régions naturelles solidarité société sdf
Source de l'article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/nice/nice-un-an-apres-avoir-reverse-ses-economies-aux-sinistres-de-la-tempete-alex-le-parcours-du-sdf-jojo-2289181.html
Partager