RADIO(S)

Alerte info



Dans une zone prisée comme la région Paca, les pharmacies sont débordées par l'afflux de touristes et d'habitants cherchant à réaliser des tests antigéniques. En cause : les voyages et les festivals, avec une pression qui devrait encore s'accroître lors de l'entrée en vigueur du pass sanitaire.
Avec la mise en place progressive du pass sanitaire le 21 juillet puis le 1er août, les pharmaciens s'attendent à une hausse continue des demandes de tests antigéniques
Avec la mise en place progressive du pass sanitaire le 21 juillet puis le 1er août, les pharmaciens s'attendent à une hausse continue des demandes de tests antigéniques © Dylan MEIFFRET/MaxPPP

On n'avait plus vu cette scène depuis décembre 2020, à l'approche des fêtes de fin d'année : depuis quelques jours, les files d'attente se sont considérablement allongées devant les pharmacies, débordées par la recrudescence des demandes de tests antigéniques. 

Cette hausse se ressent d'autant plus vivement en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, destination prisée des touristes, où vacanciers français et étrangers se mêlent aux habitants le long des devantures des pharmacies. Sauf que les moyens restent limités en officine, et que toutes les demandes ne peuvent aboutir. 

"Nous avons les tests à réaliser, la vaccination, mais aussi les ordonnances de patients à suivre, et tout cela nous pose un problème d'organisation", déplore Patrick Magnetto, président du syndicat général des pharmaciens dans le Var (FSPF 83).

La réalisation de tests antigéniques, de plus, requiert une logistique et une organisation administrative assez conséquente, avec notamment l'envoi des données au SIDEP, le système d'informations de dépistage.

Pas de trêve pour les pharmaciens

Entre le vendredi et le dimanche, à l'approche du week-end et de ses évènements festifs, la plupart des pharmacies affichent complet et doivent donc refuser de prendre certains rendez-vous.

Pour le président du syndicat FSPF 83, le principal problème repose dans le manque de personnel dans la région, un problème qui s'est accentué avec la crise sanitaire. Malgré les sollicitations, il est quasiment impossible pour les officines de faire appel à des renforts afin de compléter leurs équipes.

Le pharmacien varois Patrick Magnetto constate également une hausse des tests positifs ces derniers jours. Lundi 19 juillet, le Premier ministre Jean Castex a confirmé cette flambée des contaminations sous l'effet du variant Delta, avec 18.000 nouvelles personnes testées positives au Covid-19 pour cette seule journée - soit une augmentation de 150% par rapport à la semaine précédente. 

Après une année épuisante pour les travailleurs du secteur médical, les titulaires de certaines pharmacies devront sûrement renoncer à une partie de leurs congés d'été, notamment avec la mise en place du pass sanitaire élargi le 1er août dans les bars et les restaurants.

Dès ce mercredi 21 juillet, ce sont les établissements culturels ou les lieux de loisirs qui seront déjà réservés aux personnes munies de ce pass. Elles doivent pour cela avoir complété leur schéma vaccinal avec un délai d'une semaine, ou présenter soit le résultat d'un test antigénique négatif de moins de 48 heures, soit un certificat de rétablissement du Covid-19.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société
Source de l'article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/en-region-paca-les-pharmacies-debordees-par-la-demande-de-tests-antigeniques-avec-le-debut-de-la-saison-estivale-2187148.html
Partager