RADIO(S)

Alerte info
Emissions Diva Fm : Diva Fm la radio est heureuse de vous annoncer la reprise de ses émissions à thèmes quotidiennes dès le 03 Janvier 2021. Retrouvez toute la grille de nos programmes détaillée dans votre Menu.

Le corail rouge se trouve essentiellement en Méditerranée. Il est menacé par une pêche trop intensive. La demande dépassant largement l’offre, le corail vendu sur le marché international est souvent originaire de Chine. Des villes comme Alghero ont bien conscience de leur fragilité.

Le corail rouge d’Alghero à l'état brut avant transformation
Le corail rouge d’Alghero à l'état brut avant transformation © FTV

Le corail d'Alghero appartient à l'espèce Corallium Rubrum. L'or rouge de la Méditerranée est très connu. Il est très prisé dans le monde entier. Son prix est aussi élevé que celui de l'or et son taux ne faiblit pas au fil des années.

Ce corail est considéré comme l’un des plus purs et l’un des meilleurs au monde. La mythologie fait aussi référence au corail, selon la légende il est né du sang de la méduse. Les pouvoirs qu’on lui attribue sont nombreux, il chasserait notamment les mauvais esprits.

Alghero, la cité de l'or rouge

Alghero est une micro région de Sardaigne, elle est aussi surnommée la Côte de corail. De nombreux magasins de la ville propose des bijoux, liés à l'artisansat local, qui font le bonheur notamment des touristes. Ce corail caractérisé par sa couleur rouge rubis est considéré comme l'un des meilleurs de toute la Méditerranée.

C’est à partir  de 1354, que l'on a commencé à parler de l’or rouge d’Alghero. Ce travail sur le corail remonte à la nuit des temps, au 14ème siècle, les armoiries de la ville comportait déjà une branche de corail.

La ville possède son musée du corail, un lieu de découverte, mettant en lumière les différentes étapes de la pêche jusqu’à la fabrication du bijou. Tradition, culture et économie de cet or rouge, tout le parcours du corail y est présent.

 

Le marché de l'or rouge

Selon Giuseppe Tilocca, artisan spécialisé, "le corail de Sardaigne est considéré comme l’un des meilleurs au monde. Pour le travailler c’est facile il est très compact, sa croissance est très lente".

Pour cet amoureux de l'or rouge "La Méditerranée est une mer fermée, elle ne subit pas l’influence de tous ces courants dans l’océan, son apport nutritif est aussi bien différent. Le corail de la mer n’a rien à voir avec celui de l’océan".

"On surnomme ce corail l’or rouge, ce n’est pas pour rien, il vaut le prix de l’or, parfois même plus c’est pourquoi les prix restent élevés. Sa pêche est difficile cela a un coût... En plus il reste rare, la quantité que l’on peut pêcher est limitée, le prix sur le marché s’en ressent obligatoirement".

Giuseppe Tilocca, artisan spécialisé, travaillant le corail dans son atelier d'Alghero
Giuseppe Tilocca, artisan spécialisé, travaillant le corail dans son atelier d'Alghero © FTV

Tous ces bijoux sont uniques et intemporels.

Le marché du corail est très particulier car c’est une matière au départ très rare qu’il est difficile de recueillir avec des conditions de pêche très contraignantes.

Une pêche très réglementée

Chaque année seulement 25 licences sont délivrées pour la pêche du corail autorisée entre les mois de mai et octobre. La quantité recueillie ne doit pas excéder plus de 2,5 kg par pêcheur. La rade d’Alghero a une disposition naturelle très favorable pour le corail, il y en a de partout, il se reproduit de partout, seulement 10% est utilisé commercialement. Il faut 10 ans pour obtenir 1 cm de corail et pour arriver à 2 cm il en faut 40.

Settimo Cardone, pêcheur de corail retraité estime que "la véritable évolution dans notre métier de pêcheurs c’est l’apparition de robots. Les recherches ont de suite été plus rapides avec cet outil. Cela a considérablement changé notre façon traditionnelle de pêcher… on a tellement utilisé ce robot qu’on s’est mis alors à pêcher de manière excessive".

De même, les massifs coralliens ont été durablement touchés car ils n’avaient pas le temps de grandir. "Le risque de voir disparaître complétement notre corail fut réel à cette époque". Désormais toute pêche à l'aide de robots sous-marin est prohibée. La pêche en immersion n'est autorisée qu'à l'aide d'une hache à une profondeur d'au moins 50 mètres.

 

  • Vidéo. "l'or rouge en péril" (reportage à (re)voir dans Mediterraneo, chaque samedi 11h30)

durée de la vidéo: 07 min 24
Mediterraneo, "l'or rouge en péril" ©FTV

#Mediterraneo - Revoir toutes les émissions

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
italie international patrimoine culture pêche économie tourisme tradition
Source de l'article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alghero-la-cite-de-l-or-rouge-en-sardaigne-tire-sa-richesse-du-corail-2043670.html
Partager