RADIO(S)

Le navire Aquarius de l'association SOS Méditerranée, avant son départ du port de Marseille
Le navire Aquarius de l'association SOS Méditerranée, avant son départ du port de Marseille — BERTRAND LANGLOIS AFP
  • Malte a de nouveau refusé d’accueillir l’Aquarius.
  • Le bateau de SOS Méditerranée va faire escale à Marseille pour se réapprovisionner et changer d’équipage.
  • Marseille n’étant pas le port le plus proche, l’Aquarius va « gaspiller le peu d’énergie qu’il a », déplore l’association d’aide aux migrants.

« L’Aquarius va faire escale à Marseille. Ce n’est pas une bonne nouvelle », a déclaré Frédéric Penard, ce mardi, en conférence de presse à Marseille. Le directeur des opérations de SOS Méditerranée affirme que Malte a de nouveau refusé d’accueillir l’Aquarius. Ce dernier est donc forcé de jeter l’ancre dans la cité phocéenne.

Habituellement, l’Aquarius effectue son réapprovisionnement et son changement d’équipage lors d’une escale technique en Sicile. « Pas cette année, le climat politique n’est pas favorable. On a souhaité un autre port. Nous nous sommes adressés à Malte. Malte refuse l’escale technique », affirme Frédéric Penard.

SOS Méditerranée est une association citoyenne qui affrète l’Aquarius pour secourir les migrants en Méditerranée. L’ONG avait déjà essuyé le refus de l’Italie et de Malte, dans la nuit du 9 au 10 juin, de débarquer avec 630 migrants à bord de l’Aquarius. C’est finalement dans le port espagnol de Valence que les migrants avaient pu être secourus le 17 juin.

« Marseille n’est pas le port le plus proche »

Pour l’heure, l’organisation ne dispose pas d’informations quant au refus de Malte. « Pour des facilités logistiques et pour le prix du carburant », l’association a choisi Marseille, annonce Sophie Beau, directrice de SOS Méditerranée. « C’est quelque chose qui ne nous réjouit pas », déplore Frédéric Penard.

« Marseille n’est pas le port le plus proche », regrette Sophie Beau. « On gaspille le peut d’énergie qu’on a pour 3 – 4 jours de voyage », ajoute-t-elle. L’Aquarius est en provenance du large des côtes libyennes, où s’effectue une grande majorité des départs de migrants. « Le voyage pour rejoindre Marseille est de 5 jours aller-retour », affirme-t-elle. De surcroît, le temps de l’escale technique est en moyenne de deux à quatre jours. Autant de temps pour l’Aquarius de quitter les zones de détresse. Autant de temps pour l’Aquarius de potentiellement sauver des vies.

>> A lire aussi : Crise migratoire: «Pénaliser financièrement les pays qui refusent les migrants», estime Catherine Wihtol de Wenden

>> A lire aussi : Migrants: Que sait-on sur les bateaux coincés en Méditerranée?

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/marseille/2296631-20180626-aquarius-va-faire-escale-marseille-bonne-nouvelle-lache-sos-mediterranee
Partager